…Faire danser nos sens…

Co-Lauréat Trempolino Musical’Isle Akwaba 2014.

Sintilair poursuit sa route et la musique qu’il nous offre aujourd’hui est le fruit des rencontres, du voyage et de l’instant. Entrer dans l’atmosphère de Sintilair, c’est se laisser guider au coeur d’une parenthèse. Intense et aérienne. Teintée de poésies blues et autres afrobeats. Le mariage entre instruments modernes et traditionnels. Une identité sonore en mouvement qui allie musique africaine et du monde, blues et parfois rock. Une voix. Des hymnes chaloupés. Un vibrant récit de nos vies.

Dans cette fraîcheur d’un val clair, on y croise Mister George, beaucoup d’espoir et cette envie de se rassembler. D’emporter la séquence d’une chaleur humaine survoltée. A vous de faire danser vos sens. De partir à la conquête des collines et des sentiers. Pour faire le vide. S’abriter. Et s’évader. Des combattants du quotidien en scène pour un petit tour de piste. Soudés pour faire jaillir une ouverture d’esprit, sans avoir peur de désobéir.

Une proposition musicale aux rebonds inattendus que peaufine depuis deux ans Florian et Arnaud, rejoints récemment par David et Pierre. Ensemble, ils font vibrer leurs sens pour le bien d’un groove explosif et généreux. Une musique dansante et paisible, souriante et consciente. Ils dévoileront leur voyage le samedi 4 avril 2015, en première partie d’Akale Wube à Akwaba, puis le 5 juin au Festival Lilenzik.

Un premier album est également en préparation pour l’automne 2015.


by nezli b.

Le nouveau projet artistique de Sintilair a démarré il y a deux ans. Né de la rencontre entre Florian et Arnaud, il se nourrit d’une recherche sonore métissée. Pendant plus d’un an, c’est en duo qu’ils travaillent sous la forme d’un laboratoire musicale.
Compositeur et auteur-interprète, Florian créé une atmosphère musicale et narrative à la voix, tel un conteur. Peu à peu, il tisse des trames rythmiques entre guitare folk et violon. Il bouscule ainsi sa formation classique pour laisser libre cours à un lâcher-prise vocal nourrit par ses voyages. Compositeur et soliste du groupe, Arnaud est le dépositaire de la mélodie. Le rythme reste toujours présent dans ses phrases. Il utilise une guitare électrique ainsi que des instruments artisanaux tels que la cigar box fait maison, l’ekonting, le saz ou encore la sanza.

Ce travail à deux permet la création de compositions connectées aux racines de la musique. Les sons, les ondes, les mots. L’adaptation de ces compositions dans un registre actuel se fait grâce à un travail collectif avec un duo basse-batterie. Depuis décembre dernier, le duo a été rejoint par le jeu tout en énergie et en finesse de David à la batterie. Puis quelques semaines plus tard par Pierre et sa sérénité à la basse. Venant tous deux du rock, ils amènent une touche d’explosivité qui permet à Florian et Arnaud d’aller plus loin dans leur quête d’un son propre à Sintilair. Tous ces outils amènent des matières et sonorités variées, presque granuleuses. Des bruits parasites nourrissent également l’atmosphère.